PRESSE
 
Informations - Presse
 

Naissance d’un chef d’oeuvre

"Naissance d’un chef-d’œuvre respire une sorte de joyeuseté due à ces deux farceurs que sont l’auteur et le metteur en scène. [...] Sur la scène du théâtre de Belleville, les acteurs ont compris, à leur tour, que la gravité de leur périlleuse entreprise devait être jouée avec légèreté. Blin, enfin, rendu à lui-même. A sa bonne hauteur."
L’Humanité, Charles Sylvestre, (19/11/15)
Lire l’article :

PDF - 228.6 ko

"Nul besoin de s’intéresser spécialement au théâtre de Beckett pour être séduit par la proposition de Stéphanie Chévara. [...] Entourée de comédiens émérites Stéphanie Chévara soigne également la forme, offrant des tableaux profonds. [...] La scénographie astucieuse de Victor Melchy ainsi qu’un travail remarquable sur les lumières donnent ainsi au spectateur l’impression d’assister à un documentaire aux images soignées, un déroulé cinématographique hypnotisant."
Théâtres.com, Audrey Jean, (3/11/15) Lire l’article


« La mise en abîme subtile et vivante, rend compte, avec raison, de l’irrépressible ténacité dont le monde du spectacle fait preuve pour survivre. »
Theatre-Actu, Jeanne de Bascher, (2/11/15) Lire l’article


"La mise en scène de Stéphanie CHEVARA, exemplaire par sa fluidité, est de facture intimiste, impressionniste. [...] La distribution des comédiens est excellente. [...] Merci à la compagnie MACK ET LES GARS pour cette bouleversante projection !"
Le Monde.fr, Blog Théâtre au vent , Evelyne Trân, (1/11/2015) Lire l’article


"Naissance d’un chef-d’œuvre" met Godot à la portée de tous [...]. On se risquera même à affirmer que ceux qui n’aiment pas Beckett pourront se passionner pour le travail de Stéphanie Chévara."
Froggy’s delight, Phlippe Person, (octobre 2015) Lire l’article


« Loin de toute volonté didactique ou démonstrative, “Naissance d’un chef d’oeuvre” ajoute une pierre à l’édifice de la piéce, insistant sur la qualité des relations humaines qui ont contribué à la faire connaître, sur la part d’enfance et la nostalgie d’un passé balayé par la guerre encore très proche, sur une simplicité qui a tout à voir avec la complexité de l’âme humaine qui attend encore et toujours..."
Théâtrorama, Dany Toubiana, mars 2015 lire l’article


"La petite compagnie Mack et les gars s’est attaquée au projet monumental de restituer ce que fut la création en 1953 d’En attendant Godot, la pièce de Beckett devenue mythique. Le metteur en scène Stéphanie Chévara s’est appuyée sur quelques textes de référence pour faire se lever sur le plateau 31 les figures qui ont présidé à cet événement sans pareil. Elle a réussi ce pari audacieux d’en exprimer la genèse et les enjeux sans jamais céder au piège du didactisme..."
Webthéâtre, Corinne Denailles, (18/112014) lire l’article


Kroum l’Ectoplasme de Hanokh Levin

“Pour faire vivre cet univers, Stéphanie Chévara, dans sa mise en scène, a choisi de faire confiance à Levin. Les neuf comédiens, qui incarnent dix neuf personnages, sont en effet dirigés dans le sens d’une théâtralité exacerbée, souvent à la limite du surjeu, sans toutefois jamais basculer. Le rythme de la pièce et sa dimension de comédie méditerranéenne (on pense parfois à la famille Solal d’Albert Cohen et aux romans d’Isaac Bashevis Singer) y gagnent bien sûr énormément. Mais il est encore plus admirable de constater que, sans aucun changement de tonalité, ce parti pris parvient à faire éclore progressivement toute la désespérance qui habite ces personnages."
Les Trois coups, Emmanuel Cognat (27/11/12) » lire l’article


"Une réalité qui balance entre burlesque et drame, qui laisse apparaître une humanité haute en couleurs. (…) Pour incarner les dix-neuf protagonistes de ce monde bariolé, Stéphanie Chévara a réuni une jolie troupe de comédiens (Jean-Pascal Abribat, Morgane Bader, Françoise Boisseau, Gérald Cesbron, Laurent Collard, Sylvain Ferrandes, Letti Laubies, Laurent d’Olce, Anne de Rocquigny)."
La Terrasse, Manuel Piolat Soleymat (26/11/12) » lire l’article


"Stéphanie Chévara explore, dans sa mise en scène, toutes les directions offertes par la dramaturgie de la pièce avec, à la fois, beaucoup de rigueur et de liberté. Sans jamais rechercher l’émotion de façon volontaire, passant d’un registre comique au tragique, les comédiens poussent les mots, s’engagent physiquement, et font surgir par leur jeu des images fortes.”
Théâtrorama, Dany Toubiana (24/11/12) » lire l’article


Un Été Indien de Truman Capote

"C’est toute l’atmosphère du joli spectacle mis en scène par Stéphanie Chévara qui se retrouve dans le début d’Un Eté indien : une simplicité pleine de profondeur, de sensibilité ; une poésie du quotidien et de l’imaginaire. (…) Voix off, jeux d’ombres, effets de clairs-obscurs, lignes musicales… Cette représentation, loin d’un réalisme pointilleux, privilégie l’effleurement, la suggestion. Ce faisant, elle donne naissance à un univers dépouillé qui, tout en servant avec beaucoup de justesse l’écriture de Truman Capote, permet à notre imaginaire de rejoindre et de s’approprier ces territoires de l’enfance."
M. PIOCAT SOLEYMAT, La Terrasse, 16/04/2011


“Le réalisme de l’adaptation de la nouvelle de Truman Capote réside dans la brillante interprétation de Laurent d’Olce, le narrateur et de l’entrain conjugué à la candeur de l’enfant. Un jeu croisé de regards sans prêter à se reconnaitre. Pourtant, l’un et l’autre sont indissociables car le fil de l’histoire est tissé sur deux destins, deux existences, dont une parenthèse de taille pour le grand-père. Laurent d’Olce réveille avec vigueur et nostalgie ce torrent d’images imprimées sur papier souvenir. L’émotion se lie complice avec les douleurs de l’enfance.”
P. DELHUMEAU, La Théâtrothèque, 3/04/2011 » lire l’article...


L’île des esclaves de Marivaux

Le Pariscope, semaine du 1er au 7 avril 2009
"Voilà une bien belle Ile des esclaves ! Tout dans la mise en scène de Stéphanie Chévara, la scénographie, d’une précision et d’une inventivité, la direction d’acteur, nous a régalés. (...) C’est à Gentilly, dans un adorable petit théâtre de poche, c’est aux portes de Paris, et c’est jusqu’au 10 avril".
Marie-Céline Nivière » lire l’article...


Premiere.fr - sélection Pariscope - vendredi 3 avril 2009
Dans le théâtre de Marivaux, véritable miroir du monde, les hommes se travestissent pour mieux révéler leur vraie nature. (...) Dans son théâtre miniature, Stéphanie Chévara, encore une fois, fait des merveilles. Une vraie tempête qui laisse sur le flanc des épaves de bateau et de piano encastrées, de la musique et des chansons décalées qui parlent d’îles et d’argonautes, un théâtre en liberté, vif et déluré sans outrances, servi par des acteurs épatants. On retrouve avec plaisir Emmanuelle Bougerol (Molière de la révélation théâtrale 2005), un concentré d’énergie, une vivacité de jeu alliée à une palette d’expressions impressionnante.
Corinne Denailles


Marianne - semaine du 4 au 10 avril 2009 - "Coups de coeur"


Parisien Val de Marne - jeudi 9 avril 2009
C’est un voyage au bout d’une terre inconnue que nous propose Stéphanie Chévara (...). Le spectateur ignore où il se trouve. Ses seuls répères : une épave de bateau en pleine scène, un piano, un club de golf... Un décor figé mais des corps en perpetuel mouvement. Les acteurs s’agitent, virevoltent dans un monde qui pourrait être celui de l’Utopie où chacun trouverait sa place. "L’Ile des esclaves" de Marivaux est revisitée dans une mise en scène à la fois audacieuse et respectueuse de l’oeuvre. (...)
Esther Thwadi-Yimbu » lire l’article...


La Terrasse - Mars 2009
"(...) Stéphanie Chevara, qui a déjà prouvé son talent lors de très belles mises en scène (dont Bartleby le scribe), s’empare de cette réjouissante pièce qui préfigure les idées révolutionnaires, même si tout rentre dans l’ordre à la fin. Elle installe ses naufragés dans l’univers scintillant des années 70. Pour un divertissement mémorable, d’une cruauté à visée pédagogique, qui effectivement bonifie les hommes."
Agnès Santi


Une 6T2Rêves

Connaissance du Val de Marne
"À Arcueil et Gentilly, les habitants du Chaperon Vert (...) mettent en scène une cité rêvée avec la compagnie Mack et les gars. (...)" » lire l’article...


Vivre à Gentilly
"L’envie : échanger et rêver l’impossible. (...)"


Le Parisien
"Derrière les pierres de la cité du Chaperon Vert, "Une 6T 2 RêveS" dévoile une humanité merveilleusement mise en scène par Stéphanie Chévara (...)" » lire l’article...


Théâtre Online
"Une magnifique "tragi-comédie musicale urbaine" concoctée par Stéphanie Chévara, en harmonie avec les rêves recueillis dans une cité comme les autres." » lire l’article...


La Terrasse
"Moins de bruit et plus de paroles (...)." » lire l’article...


La Terrasse
"Une comédie musicale émouvante et gaie en forme de cahier des charges du bonheur commun (...)." » lire l’article...


Froggy Delight
"Les personnages attachants nous livrent ici un spectacle drôle et émouvant, sur un thème de société qui touche chacun d’entre nous. Un spectacle qui force à réfléchir sur un problème actuel, celui des banlieues. Un voyage musical drôle et émouvant." » lire l’article...


 
     
Contact Accès Liens Partenaires Archives téléphone