2008-2009 - Compagnie de la caverne
Archives » 2008-2009
 

La Compagnie de la Caverne en résidence au Plateau 31

ANIMANIA

Une aventure masquée aux allures policières et aux échos écolos

Présentation le vendredi 27 février 2009

Dans la ville où Adèle grandit et rêve d’être journaliste, les animaux du quartier ont mystérieusement disparu. Sautant sur l’occasion pour mener une grande enquête, Adèle se retrouve en Animania, lieu mythique qui devient très vite le théâtre d’une course-poursuite sans précédents. Quiproquos et rebondissements se succèdent à toute allure, les embrouilles ne cessent pas, la neutralisation finale de deux dangereux intrus n’étant, tout le monde l’espère, qu’une question de temps...

Texte et mise en scène
Myrto Reiss
assistée par Sylvain Ricard

Scénographie et costumes
Juliette Jeanclaude
assistée par Sabine Touzeau

Télécharger le dossier de présentation

PDF - 779.9 ko
Animania

LES JARDINS DE L’HORREUR

Comédie de Boulevard

Texte
Daniel Call

Mise en scène
Myrto Reiss

Avec
Delphine Beaugendre
Patrick Chayriguès
Geneviève Cirasse
Antoine Malfettes

SIGI ET SONNI , couple un rien précieux, quittent la ville pour s’installer dans une banlieue calme et verdoyante. Inconscience ou erreur tactique, dans la maison voisine habitent Friedo, le frère de Sigi, et Frieda avec leur très nombreux enfants. Seule une haie sépare leurs jardins. Entre la courtoisie dédaigneuse des premiers et la naïveté envahissante des seconds, monte peu à peu une mayonnaise au goût… relevé.

« Comédie de boulevard » est le sous-titre que Daniel Call donne aux Jardins de l’horreur, qu’il écrit au lendemain de la chute du Mur de Berlin et qu’il dédie joyeusement à « tous les idiots ordinaires de ce monde qui ne savent pas mieux occuper leur temps qu’en se tapant dessus ». Toute ressemblance avec nos parents, amis, voisins de palier, collègues de bureau, gouvernements, pays, etc., étant tout à fait fortuite…

SUR LE PLATEAU , et puisque Les Jardins de l’horreur est une « comédie de boulevard », il y a une euphorie de surface et un rythme tourbillonnant. Entrées et sorties énergiques, apparitions inattendues, jeux de chaises musicales, des personnages légers et attachants aux travers exacerbés. Leur parole, leurs mouvements sont orchestrés comme une partition musicale mal arrangée. Et plus ça bouge, plus l’équilibre est précaire, car dans le traditionnel placard, c’est la conscience des personnages qui est enfermée à double tour. Alors, toute violence se commet « mine de rien ».

REPRÉSENTATIONS
Mercredi 19 Novembre à 20h
Jeudi 20 Novembre à 15h et 20h
Vendredi 21 Novembre à 20h

"Un spectacle franchement hilarant et en même temps sacrément finaud dans la critique politique et morale qui transparaît derrière la farce." Catherine Robert – La Terrasse

"Les litiges chers à Julien Courbet sont ici revus par Pierre Bourdieu et corrigés par l’humour d’Hara-Kiri : dans le maniement de ce cocktail assez explosif, le talent des quatre comédiens, soutenu par la mise en scène efficace de Myrto Reiss, fait mouche." David Larre - Theatreonline

Télécharger le dossier de présentation

PDF - 405.6 ko
Les jardins de l’horreur

 
     
Contact Accès Liens Partenaires Archives téléphone